La Chaire

La Chaire UNESCO en communication et technologies pour le développement à l’Université du Québec à Montréal (UQAM) s’inscrit dans le prolongement de la politique adoptée en 1989 par le Conseil général de l’UNESCO, visant la promotion des cultures démocratiques et le développement des infrastructures médiatiques, la libre expression, le pluralisme dans le traitement de l’information et le respect des droits de la personne.

Le développement de nouveaux modèles communicationnels s’impose de plus en plus comme condition essentielle à de nouveaux équilibres internationaux et à de nouvelles libertés. Dans ce contexte, la Chaire UNESCO vise le décloisonnement et la multidisciplinarité dans les domaines de recherche, d’expertise et d’intervention suivants:

  • L’accès aux technologies de l’information et de la communication (TIC)
  • Les usages sociaux des TIC
  • La communication et le développement international
  • Les politiques nationales de l’information
  • La communication institutionnelle/organisationnelle
  • Le développement et la gestion des médias

La Chaire UNESCO fait partie du Réseau des Chaires UNESCO en communication, le Réseau ORBICOM, dont le Secrétariat international est établi à l’UQAM depuis sa fondation en 1994. Ce réseau compte 33 chaires UNESCO en communication à travers le monde et regroupe 250 membres associés provenant de milieux universitaires, professionnels et industriels de tous les continents.

Les mandats de la Chaire UNESCO en communication et technologies pour le développement

  • Assurer le rapprochement entre les milieux universitaires et socioéconomiques des domaines de la communication, des technologies et du développement.
  • Favoriser les échanges, les recherches conjointes, les stages et les intervenants directes entre les professeurs et les professionnels.
  • Développer de nouveaux programmes de formation prenant appui sur la communication, les technologies de l’information et de la communication et les médias.
  • Contribuer aux initiatives du Réseau Orbicom.