Article : Actes à poser en contexte interculturel : quelle place pour l’intervention

Auteurs : Bob White (UdeM), Danielle Gratton (CISSS-Laval) et Christian Agbobli (UQAM)

Article disponible ici

Résumé

Nous proposons un cadre théorique qui porte sur l’acte à poser en contexte pluriethnique, et ce, sous toutes ses formes : donner une information ou en obtenir une, donner un soin ou en recevoir un, enseigner ou se faire enseigner. Dans un sens plus large, l’agir s’imagine et se réalise selon le modèle de ses propres traditions ou selon celles de l’autre. Notre cadre invite à concevoir l’acte à poser dans les rencontres interculturelles d’un point de vue épistémologique, en nous forçant à tenir compte de la subtilité des pratiques qui s’inscrivent forcément dans un cadre institutionnel, méthodologique, organisationnel et déontologique. Ce collectif a ainsi pour thème les manifestations empiriques de l’interculturel, avec une attention particulière aux dynamiques d’interaction dans différents contextes d’intervention. On y analyse notamment les conditions de reproduction de la discrimination qui mène à l’exclusion des minorités ethniques et visibles en contexte d’immigration.

Mots-clés : intervention en contexte interculturel; communication interculturelle; actes à poser; barrières à l’inclusion; approche systémique; approche herméneutique; cadre institutionnel; préjugés; discrimination

Pour citer cet article
White, B. W., Gratton, D. et Agbobli, C. (2017). “Actes à poser en contexte interculturel : quelle place pour l’intervention?”, Alterstice, 7(1), 7-12.